Trousses de dépistage du VIH à domicile vendues en pharmacie

Le ministre de la Santé, Peter Dutton, a annoncé la suppression des restrictions sur la vente de trousses de dépistage du VIH à domicile en Australie, dans le but d’accroître le diagnostic précoce du virus.

Comme indiqué dans le Sydney Morning Herald, M. Dutton a déclaré que les fabricants de kits de tests à domicile pourraient demander à la TGA l’autorisation de distribuer les produits, qui pourraient ensuite être directement vendus aux consommateurs, y compris par les pharmacies.

L’annonce fait suite au lancement de nouvelles stratégies nationales ciblant le VIH, l’hépatite virale et les infections sexuellement transmissibles au cours des trois prochaines années.

La stratégie VIH vise à éliminer virtuellement les nouvelles infections à VIH en Australie d’ici 2020.

Le ministre a déclaré que les changements apportés aux arrangements de prescription et de délivrance de médicaments antirétroviraux subventionnés par le biais du PBS permettraient aux patients un accès plus facile aux traitements anti-VIH dès le mois de juillet de l’année prochaine.

Auparavant, les médicaments contre le VIH n’étaient disponibles que dans les pharmacies hospitalières, mais M. Dutton a déclaré que ces changements permettraient aux patients de les collecter dans une pharmacie communautaire de leur choix.

Le président national du PSA, Grant Kardachi, a déclaré que la disponibilité des trousses d’autotest permettrait d’augmenter le taux de diagnostic pour les personnes vivant avec le VIH, et conduirait à une meilleure gestion et de meilleurs résultats pour ce groupe de patients.

“Accroître l’accessibilité des thérapies antirétrovirales au VIH est une bonne chose et donne aux patients un plus grand choix pour obtenir leurs médicaments”, a déclaré M. Kardachi.

“Le fait que les patients étaient auparavant limités dans l’accès à ces médicaments a maintenant été pris en compte.