En savoir plus sur l’inscription obligatoire des essais cliniques

Rédacteur — La question de l’enregistrement des essais a été étudiée pendant des années mais n’est devenue un enjeu majeur que récemment souligné par le Comité international des rédacteurs médicaux (ICMJE) ). Bien qu’un registre mondial unique et exhaustif soit optimal, des domaines tels que la pédiatrie doivent faire l’objet d’une attention particulière car les difficultés rencontrées dans les études pédiatriques ont entraîné un manque de connaissances sur la sécurité et l’efficacité des médicaments chez les enfants. ren.2 Pour faciliter la recherche collaborative et identifier les domaines dans lesquels la recherche pédiatrique est nécessaire, le registre international DEC-net (www.dec-net.org), soutenu par l’Union européenne dans le cadre de son cinquième programme-cadre, est une étude de faisabilité de trois ans. a été activé en 2004. DEC-net est conforme aux critères énumérés dans le méta-registre des essais contrôlés (http://controlled-trials.com/mrct) pour permettre une future collaboration.DEC-net correspond aux critères de l’ICMJE, est libre de charge, et est conçu pour une utilisation par le grand public et les professionnels de la santé. Il est différent de la récente base de données EudraCT de l’EMEA (http://eudract.emea.eu.int), accessible uniquement aux autorités compétentes. Cette limite majeure va malheureusement l’empêcher d’être directement utile à la plupart des chercheurs et au public. L’US ClinicalTrials.gov est mentionné par le groupe ICMJE comme étant le seul registre existant qui répond à une série d’exigences. DEC-net est différent de ClinicalTrials.gov en ce qu’il est le seul registre d’essai pédiatrique, axé sur la population et a été mis en place pour recevoir des informations d’essai provenant de différentes sources parmi la communauté scientifique et laïque. L’éditorial d’Abbasi a exprimé son inquiétude à propos de ClinicalTrials.gov.4 Le BMJ soutient la politique de l’ICMJE à l’exception de l’approbation de ClinicalTrials.gov, dans la mesure où elle ne propose l’inscription qu’à des catégories spécifiques de sponsors oestrogène. Nous sommes d’accord avec l’éditorial. Pour être à la pointe d’une telle initiative, un registre devrait avoir des objectifs mondiaux et être conçu avec l’idée et la capacité d’inclure tous les essais possibles de différents pays.5